Tout savoir sur les logiciels indispensables pour un commerçant

Logiciels commerçant

Les logiciels indispensables pour un commerçant sont conçus pour mieux répondre aux attentes de la clientèle, mais aussi pour simplifier la gestion de l’activité commerciale. Ils doivent cependant être adaptés aux besoins spécifiques de chaque commerçant.

Découvrez ci-dessous l’essentiel à savoir quant aux différents logiciels indispensables pour un commerçant et sur les critères à considérer pour les choisir.

Quels sont les logiciels indispensables pour un commerçant ?

Un logiciel de caisse

Encore appelé logiciel de point de vente, le logiciel de caisse permet de réaliser l’encaissement des transactions. Loin de se limiter à l’encaissement, ses fonctionnalités incluent également :

·         L’émission de tickets de vente lors du passage des clients au comptoir ;

·         La création de base de données pour une meilleure gestion des articles proposés, des partenaires commerciaux et des clients.

Le logiciel de caisse permet globalement au commerçant d’avoir une meilleure visibilité sur son activité.

Un logiciel de gestion comptable

Un logiciel de facturation est une solution qui prend en compte les aspects commercial et comptable des activités du commerçant. Il permet notamment :

·         De gérer les transactions effectuées par le commerçant et de les reporter pour les besoins de comptabilité ;

·         D’instaurer une gestion professionnelle des ventes et d’envoyer des mails aux clients ;

·         De procéder au règlement des factures des fournisseurs et d’établir les impayés.

Le logiciel de gestion comptable convient particulièrement pour les activités commerciales des PME.

Quels critères pour choisir ses logiciels ?

Tenir compte de son secteur d’activité

Le secteur d’activité du commerçant détermine largement les logiciels à choisir. Ces solutions sont en effet éditées pour des secteurs spécifiques et il importe pour chaque commerçant d’établir un cahier de charges afin d’avoir un logiciel adapté à son activité. Plus d’informations sur ce site.

Veiller à la conformité

Depuis le 1er janvier 2018, les logiciels utilisés pour les besoins du commerçant doivent être homologués. Ils doivent être à jour en ce qui concerne la règlementation de la Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA).

Avant d’acquérir un logiciel, il convient de se renseigner quant à l’attestation exigée par l’administration des impôts. Cliquez ici pour en savoir davantage.

Pour gagner du temps, mieux gérer son activité et offrir à ses clients le meilleur service qui soit, il est crucial de bien identifier les logiciels indispensables pour un commerçant.

Qu’est-ce que la direction financière externalisée ?
Signature électronique PDF : quel logiciel choisir ?