Quelles sont les différences entre un coût complet et un coût partiel ?

Pour la bonne définition d’un prix de vente d’un produit ou d’un service rendu, toute société a besoin des méthodes de coûts complets et de coûts partiels. Ces méthodes sont très importantes dans la comptabilité analytique de chaque entreprise. Ce sont des méthodes de calcul précises pour le bien de la société en général.

À quoi consiste le coût complet ?

Le coût complet d’un matériel ou d’un service rendu est une façon de calculer le coût qui revient au matériel ou au service. Le coût complet est l’ensemble de tous les coûts de la fabrication à la vente. Le coût complet est le coût de production en totalité. Les divers frais qui ne sont pas pour la production sont exclus du coût total. Le coût complet est une technique qui est généralement utilisée par les sociétés dans le domaine de la comptabilité analytique. Avec cette technique, la société peut obtenir le prix de revient fixe des matériels fabriqués ou des services exécutés. Voici la technique des coûts complets : il faut faire l’addition des différents frais de la société pour la fabrication ou la production jusqu’à la vente du matériel ou du service rendu. C’est à partir de ce prix de revient que la société peut établir la définition du prix de vente du produit ou du service.

Quels sont les différents types de coûts complets ?

Les coûts complets se répartissent en deux catégories : il y a les coûts directs et les coûts indirects. Les coûts directs sont utilisés pour les frais que la société supporte pour la production d’un produit unique. C’est la technique générale utilisée pour les frais pour les matières premières dans la fabrication d’un produit. Les coûts indirects sont pour les frais de fabrication de plusieurs produits ou pour la réalisation de divers types de service. C’est à partir des coûts indirects que la société fait sortir les salaires du personnel, les différents loyers de la société et les services de marketing qui sont utiles. Le coût complet englobe donc le coût direct d’un produit et les coûts indirects au sein de l’approvisionnement,  de la production,  de la distribution. À part la technique des coûts complets, il existe aussi la technique des coûts partiels  dans une société.

À quoi consiste le coût partiel ?

Les coûts partiels sont aussi utilisés dans la comptabilité analytique d’une société comme le coût complet. C’est également une technique utile dans le domaine du contrôle de gestion dans une société. Cette technique consiste à déterminer la marge de chaque produit, mais aussi comment chaque produit contribue à couvrir les charges fixes d’une société. Cette technique est utilisée par la société pour voir à quels points les produits et les services sont rentables. Cette technique donne des informations totalement précises. Dans la technique de coûts partiels, il n’y a qu’une partie du coût global de production qui est prise en compte. On prend en compte les charges de la société qui sont variables, puis les charges qui sont fixes, mais spécifiques ; et les charges qui sont fixes et communes. Pour les coûts partiels, l’essentiel est de voir la marge de chaque produit

Qu’est-ce que le taux de créances ?
Comment déterminer un bon indicateur de performance ?