Peut on devenir négociateur immobilier à son compte ?

négociateur immobilier

Publié le : 05 février 20235 mins de lecture

Le marché immobilier ne connaît pas la crise. Les investisseurs lui maintiennent clairement toute leur confiance en dépit d’un contexte économique pourtant difficile. Pour en profiter vous aussi, pourquoi ne pas devenir négociateur immobilier à votre compte ? En embrassant une telle carrière, vous vous lancerez dans une activité à fort potentiel de rémunération. Cette idée vous séduit et vous êtes déjà tenté ? Pour tout savoir sur sa mise en œuvre, prenez connaissance des informations rassemblées dans le texte ci-dessous !

Comment devenir négociateur immobilier ?

Il n’existe pas, à proprement parler, de formation spécifique pour ce métier. Plusieurs voies s’offrent en effet à vous dès le niveau bac. Ce diplôme vous permettra ainsi de faire vos premiers pas dans le domaine de l’immobilier. Vous aurez tout d’abord le statut de stagiaire avant de signer votre premier contrat de salarié. Grâce à l’expérience engendrée au fil des années, vous pourrez ensuite envisager de vous reconvertir vers le métier de négociateur.

Gardez tout de même à l’esprit que le niveau bac reste le minimum requis. Pour maximiser vos chances de réussite, il est grandement conseillé de suivre une formation diplômante au niveau bac +2, bac +3, voire bac +5. Vous y ferez l’acquisition de toutes les compétences théoriques nécessaires à l’exercice de cette profession. Des formations privées sont également à votre disposition.

La formation initiale n’est pas la seule obligation faite aux négociateurs immobiliers. Chaque titulaire d’une carte professionnelle est en effet soumis, depuis le 1er avril 2016, à une obligation de formation continue. Cette dernière doit durer au minimum 42 h sur trois ans.

Vous désirez prendre un peu d’avance sur la recherche de votre premier emploi de negociateur immobilier ? Connectez-vous alors sans plus attendre sur le site numéro 1 de ce secteur d’activité, recrutimmo.com!

Deux statuts possibles

Comme vous pourrez le constater sur le site du spécialiste du recrutement immobilier, il vous faudra choisir entre deux statuts. Vous pouvez par exemple devenir salarié d’une agence immobilière. Vous aurez l’assurance de toucher un revenu mensuel fixe complété par une part variable en fonction de vos résultats. D’autres préféreront devenir négociateur immobilier indépendant. Ils pourront ainsi se construire leur propre clientèle et intervenir auprès de plusieurs agences. Attention, si cette seconde option laisse entrevoir des possibilités de rémunération plus importantes, elle peut également s’avérer plus incertaine, notamment en cas de ralentissement de l’activité.

Créer votre entreprise

Vous avez pris votre décision et vous avez fait le choix de vous lancer en tant que négociateur immobilier indépendant. Pour atteindre cet objectif, vous devrez tout d’abord commencer par créer votre propre entreprise. L’idée consiste plus exactement à donner une existence légale à votre future agence. Vous la doterez également d’une structure juridique parmi les nombreux statuts à votre disposition. Dans la plupart des cas, les professionnels optent pour la SARL (société à responsabilité limitée) ou pour la SAS (société par actions simplifiée). Il est intéressant de rappeler ici que le statut d’auto-entrepreneur est totalement exclu des possibilités légales.

Pour démarrer son entreprise, le futur négociateur indépendant devra ensuite :

  • rédiger les statuts
  • publier une annonce légale dans un journal officiel
  • procéder à l’immatriculation de la société auprès du Registre du Commerce et des Sociétés

Obtenir la carte professionnelle

La deuxième étape importante du processus concerne la carte professionnelle. Il est important de rappeler à nouveau que cette dernière reste indispensable pour exercer cette profession. Pour effectuer une demande de carte professionnelle, vous devrez réaliser les démarches suivantes :

  • remplir le formulaire administratif de demande sans oublier de le signer
  • réunir les pièces justificatives demandées (dont la copie de votre diplôme)
  • faire parvenir le dossier à la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI) dont dépend votre agence

Si votre demande est jugée recevable, vous recevrez votre carte professionnelle dans un délai maximal de huit semaines. Attention, gardez bien à l’esprit que sa durée de vie est limitée. Vous devrez en effet procéder à son renouvellement tous les dix ans.

Une activité réglementée

Pour vous conformer à la (stricte) législation en vigueur pour les négociateurs immobiliers indépendants, vous devrez :

  • mentionner sur tous vos documents le numéro de la carte professionnelle
  • indiquer vos prix TTC (Toutes taxes comprises)
  • signer un mandat avec vos clients

En cas de manquement à l’une de ces règles, le professionnel s’expose à lourdes sanctions financières. Il peut également se voir retirer sa carte, ce qui conduira, de fait, à la fin de son activité.


Frais kilométriques et impôts : comment ça marche ?
5 leviers pour améliorer la gestion de votre personnel

Plan du site